L’Af2i lance, en partenariat avec Quantalys, les BAQ : Benchmarks - Af2i - Quantalys

Publié le 19/03/2020 - Jérôme Albessard
Avec son historique de plus de 15 ans de son Enquête annuelle, l'Association Française des investisseurs institutionnels (Af2i) dresse une cartographie de référence du marché institutionnel français par typologie d’engagements.

L'Af2i a regroupé en six familles les portefeuilles et allocations en fonction de leurs structures de passifs et de leur réglementation pour un total d’actifs de 2 104 milliards d’euros à fin 2018 :

 Assurance-Vie – Engagements réglementés (principalement fonds en euros)
 Assurance Dommages
 Santé et Prévoyance
 Retraite par répartition
 Retraite par capitalisation (épargne retraite supplémentaire, fonds de pension, …)
 Associations, fonds de dotations et fondations

A partir des allocations communiquées annuellement par l’Af2i, Quantalys établit désormais des benchmarks, en retenant pour chaque classe d’actifs la catégorie Quantalys la plus appropriée, parmi les 140 catégories suivies par le consultant.
Jean-François BOULIER, Président de l’Af2i, a déclaré : « Les BAQ sont des instruments utiles aux institutionnels qui, dans leurs reporting ou dans leurs présentations aux administrateurs, ont besoin de positionner leur gestion financière propre par rapport à des référentiels pertinents ».
Ils présentent également un intérêt pour les tiers partenaires (asset managers, providers, consultants, asset servicers) qui souhaitent comparer les performances financières d’un portefeuille institutionnel, avec son peer group, sur l’allocation globale ou sur une classe d’actifs donnée.
La résilience et la fiabilité des BAQ sont d’autant plus fortes que les allocations d’actifs, par grandes familles homogènes d’institutionnels, sont relativement stables dans le temps.
Les BAQ ne visent pas à être des indices investissables, mais se veulent des benchmarks représentatifs, des repères pour des calculs de performance d’allocations diversifiées, qui n’existent pas à ce jour.
A ce jour, les BAQ existent pour les exercices 2018 et 2019, sur un, deux et trois ans glissants. Au-delà de la performance financière, sont également calculés un indicateur de volatilité et un ratio de Sharpe.
Le détail des BAQ sera périodiquement publié sur les sites de l’Af2i ( www.af2i.org) et de Quantalys (www.quantalys.com).
Plusieurs axes d’évolution sont à l’étude, en particulier l’intégration d’un filtre ESG, et le déploiement sur des familles homogènes d’institutionnels européens, en lien avec les avancées du Projet Louvre.

Télécharger le communiqué de presse

Jérôme Albessard Analyste de données / CM.