L'AMF fait part de ses recommandations sur la directive Alternative Investment Fund Managers (AIFM)

Publié le 17/03/2021 - Jérôme Albessard
En amont de la révision de la directive AIFM et dans le prolongement de sa réponse à la consultation de la Commission européenne, l’AMF fait part de ses recommandations pour une supervision plus efficace des gestionnaires de fonds d’investissement alternatif. Depuis sa mise en œuvre en 2013, la directive AIFM a permis avec succès l’émergence d’un marché interne des fonds d’investissement alternatifs (FIA) efficient et assorti de standards solides reconnus à l’international. Cependant des points de fragilité demeurent, comme la fragmentation des responsabilités de supervision entre plusieurs autorités compétentes nationales en cas de recours par les gestionnaires de FIA au passeport gestion, le fonctionnement de la délégation ou encore le caractère hétérogène de la disponibilité des outils de gestion de liquidité dans les différentes juridictions, en l’absence de règles harmonisées au sein de l’UE.

Retrouvez l'intégralité de l'article ici

Jérôme Albessard Analyste de données / CM.