Articles

Les critères sociaux au coeur du portefeuille !

- Société de gestion

Étendre le S de l’ESG au cœur de portefeuille, c’est la proposition du fonds Allianz Social Conviction Equity qui sélectionne, selon des critères sociaux, des valeurs best-in-class et best-effort. Explications de Doris Santillana, responsable de la distribution chez Allianz Global Investors.

Démocratisation du non-coté : vers un référencement obligatoire en assurance-vie et PER ?

- Société de gestion

L’investissement en non-coté, qui regroupe toutes les stratégies qui ont pour objet d’investir dans des actifs non cotés en Bourse (entreprises, immobilier, infrastructure, dette privée…) devient de plus en plus populaire. Ce qui est apparu il y a quelques années comme une alternative « satellite » aux produits d’investissement traditionnels (Fonds, ETF, actions cotées…) qui, pour certains, ne rémunéraient plus suffisamment le risque dans un contexte de taux bas, est désormais devenu une classe d’actif « cœur de portefeuille » à part entière, très prisée des investisseurs particuliers. Les régulateurs français mais aussi européens suivent et accompagne cette démocratisation. Après avoir facilité le cadre, notamment grâce à l’instauration des fonds ELTIF, puis de la loi PACTE, la France rend désormais obligatoire, avec la Loi Industrie Verte, de référencer et de proposer du non coté à leurs épargnants via l’assurance-vie et le PER. Concrètement, à partir d’octobre 2024, les assureurs devront référencer et proposer des solutions d’investissements non cotées à leurs assurés, dans le cadre des profils de « gestion pilotée » ou de « mandat de gestion » en assurance-vie et en PER. Ce sera donc la première fois que l’on imposera à un assureur de proposer du non coté. Comment cela va-t-il se mettre en place ? Comment Tikehau Capital aborde cette tendance ? Pourquoi privilégier la Dette Privée en ce moment ? L'analyse de Raoul Blondet, Responsable du Business Development chez Tikehau Capital.

Les ETF en Europe - février 2024

- Groupe Quantalys

12 milliards de collecte, un nouvel ETF créé, 10 ETF ayant perdus leurs 5 étoiles. Retrouvez notre analyse des ETF en Europe en partenariat avec BNP Paribas Asset Management

Global Disruption : pourquoi investir dans les entreprises qui disruptent le monde ?

- Société de gestion

Les disruptions technologiques créent de sources de croissance forte à leur apparition et donc de nouvelles opportunités d’investissement. En effet, les entreprises qui innovent perturbent souvent les marchés établis et peuvent offrir de ce fait un potentiel de croissance et de performance pour les investisseurs. C’est aussi une thématique qui permet de rester à la pointe de l’innovation et d’anticiper les tendances futures dans les secteurs de la technologie mais aussi de la santé, des énergies propres par exemple qui sont souvent à l’avant-garde de la disruption attirant l’intérêt des investisseurs cherchant à diversifier leur portefeuille. Comment identifier et investir dans les entreprises qui disruptent vraiment leur marché en ce moment ? Quelle est l’approche propre à Groupama AM sur cette thématique mondiale ? Pourquoi ce fonds G Fund- Global Disruption est exposé pas seulement à la Tech mais à toutes les mégatendances (climatiques, démographiques…) ? Quelques exemples d’entreprises qui disruptent le monde aujourd’hui ? Quelles sont les caractéristiques du fonds G Fund-Global Disruption ?

Pourquoi il faudra être flexible sur les marchés du crédit en 2024 ?

- Société de gestion

Les marchés obligataires ont vécu un véritable krach en 2022, reconstituant les primes de risque sur toute la courbe ainsi que sur le marché du crédit. Mais, avec ces niveaux de rendement et anticipant un pivot des Banques centrales en 2024, les investisseurs ont massivement alloué leurs allocations vers les fonds obligataires depuis quelques mois. Dans ce contexte, est-ce qu’il est encore intéressant d’investir en ce moment sur le marché du Crédit ? Et si oui, quels segments doit-on privilégier ? Quels sont les dangers des approches indicielles dans l’environnement actuel ? Comment profiter des inefficiences et des opportunités pour un « bond picker » comme Carmignac ? Réponses avec Pierre Verlé, responsable Équipe Crédit, co-responsable Équipe Obligataire et gérant chez Carmignac.

ETF : voici comment marier investissement obligataire souverain et climat

- Société de gestion

Les produits obligataires ont largement profité du regain d'intérêt des investisseurs, sur fond de remontée des taux. Les obligations d'Etat sont-elles devenues incontournables ? Comment permettent-elles de financer les projets d'investissements "green" ? Les explications d'Olivier Genin, Responsable du développement de la gamme de produits obligataires chez Amundi ETF.

5ème Baromètre annuel de l’Investissement Responsable CPRAM

- Société de gestion

CPRAM présente les conclusions de son Baromètre de l’Investissement Responsable, réalisé pour la 5ème année consécutive en collaboration avec INSIGHT AM. Ce baromètre a pour singularité de rassembler à la fois les vues d’épargnants et de conseillers financiers. Parmi les conclusions de cette édition figurent le fait que la réglementation semble agir comme un accélérateur pour les conseillers ou encore que la perception des événements climatiques récents semble avoir influencé les préférences thématiques au sein de l’offre d’investissement responsable. Enfin, les efforts de pédagogie et l’apport de preuves explicites de l’impact des investissements doivent se poursuivre pour convaincre encore plus largement.