Articles

Pourquoi est-on entré dans une période favorable à la gestion obligataire total return ?

- Société de gestion

Les fonds obligataires sont parmi les classes d'actifs qui collectent le plus en 2024, Boutaina Deixonne, directrice de la gestion crédit euro IG et HY chez Axa IM, partage les éléments de rendement qui permettent de comprendre ces flux. Elle présente aussi les processus qui guident la stratégie pour Axa IM. Enfin, Jean-François Bay et notre invitée listent les évènements qui devraient animer le marché dans les temps à venir

Immobilier : comment transformer les risques en opportunités d'investissement ?

- Société de gestion

Le thème d'investissement de cette émission est coeur dans beaucoup d'allocations: l'immobilier. Grégoire Bailly-Salins, directeur des investissements Europe chez OFI Invest Real Estate SAS présente son analyse face aux remous des derniers mois et sa vision sur les opportunités

ETF obligataires : pourquoi une telle percée chez les multi-gérants ?

- Société de gestion

Mai 2024 se clôt sous le signe d'un record de collecte pour les ETF. Dans ce contexte de développement, Jérémy Tubiana, responsable du développement ETF et fonds indiciel chez BNP Paris Asset Management reçoit Cyrille Pichot de Cayeux, directeur général de Sapienta Gestion pour échanger autour des ETF obligataires.

Cybersécurité : quelles opportunités sur une thématique à la fois technologique et géopolitique ?

- Groupe Quantalys

Les chiffres liés à la cybersécurité sont colossaux autant en termes d'impact potentiels que de rançons effectivement payées. La crise du Covid et la guerre en Ukraine font partie des évènements qui ont aggravé la situation. Face à cette menace cyber, l'équipe de Tikehau Capital s'intéresse à 2 angles d'investissement sur un marché avec un potentiel de 250 milliards de dollars Décryptage de la thématique par François Lavaste, directeur exécutif chez Tikehau Investment Management, spécialiste de cybersécurité.

ETF vs ELTIF, Global Players vs Niche Players… : La bipolarisation de l’industrie de la gestion se poursuit !

- Groupe Quantalys

Après une année 2022 mauvaise et une année 2023 de transition et de normalisation, comme se profile l’année 2024 ? Alors que la collecte sur le fonds en euros bat à nouveau des records, la part des Unités de Compte chute fortement sur 2024 à 35 % des flux en assurance-vie, alors que le point des UC avait atteint 41 % sur l’ensemble de l’année 2023 ! Comme le constate Quantalys, les investisseurs semblent frileux depuis le début de l’année avec des fortes collectes sur les actifs sans risque (monétaires, obligataires…) mais des flux de sorties élevés sur les actifs risqués (actions, diversifiés…). Comme expliquer cette défiance des investisseurs en Europe ? Dans ce contexte, comme s’en sortent les grands gérants mondiaux ou au contraire les petites boutiques locales spécialisées ? Alors que le changement climatique reste un vrai défi, comment expliquer les sorties records sur l’ESG ? Explications

Quand les CGP s’emparent de l’ESG !

- Groupe Quantalys

La CNCGP vient coup sur coup de produire son Baromètre 2024 sur l’activité et les chiffres clés de la profession et également un guide pratique sur la durabilité. En effet, depuis le printemps 2021 la Commission européenne a amendé MIF2 en ajoutant des critères extra-financiers dans la compréhension des besoins et contraintes des investisseurs en plus des éléments purement financiers. Cela crée de nouvelles obligations pour les CGP. Aussi, ce guide vise à accompagner les professionnels de la gestion de patrimoine dans la prise en compte de ces nouvelles règles relatives à l’investissement durable. Il a été rédigé par la commission durabilité de l’association professionnelle présidée par Pascale Baussant.

Risques climatiques : Le prochain choc pour les assureurs et pour les marchés financiers ?

- Groupe Quantalys

Après un premier exercice pilote mené en 2020 auprès du secteur de la banque-assurance, un nouveau stress-test climatique a été réalisé par l’ACPR auprès des seuls organismes d'assurance pour mesurer l'impact du dérèglement climatique à l'horizon 2050 et dont les résultats ont été divulgués fin mai. Ce deuxième stress-test montre que, dans l'ensemble, les assureurs sous-estiment fortement les impacts potentiels du changement climatique sur leur stabilité financière, notamment les risques de solvabilité à court terme et d'inassurabilité à plus long terme. Explications

Infrastructures privées : une thématique porteuse ?

- Société de gestion

Au coeur de notre quotidien et de la transition énergétique, les infrastructures privées telles que les réseaux autoroutiers, les réseaux électriques ou le transport marin se financent notamment par les capitaux privés. Xavier Le Blan, directeur de l'innovation et de la Gestion privée chez Swen Capital Partners, présente les convictions qui guident la stratégie du groupe autour des infrastructures privées

ETF : comment faire de la gestion active avec la gestion passive ?

- Société de gestion

Pour le 6ème numéro du Club ETF, Remy Lambert, CIO d'AXA-IM Select, présente l'étude interne réalisée sur l'utilisation des ETF en tant que multi-gérant notamment en fonction du cycle de marché. En première partie, Jeremy Tubiana, responsable du développement ETF et fonds indiciels chez BNP Paribas Asset Management décrypte la tendance ETF sur le marché Européen.

Le 27 juin, formez-vous avec le Colloque Harvest Fidroit Academy

- Groupe Quantalys

Jeudi 27 juin au Cloud Business Center à Paris, le groupe Harvest propose aux professionnels du patrimoine et de la finance une journée de formation unique leur permettant d’adapter leur conseil aux nouveautés juridiques et fiscales, notamment pour les professions libérales. « Les règles changent, vos conseils aussi ! », sera donc le mot d’ordre des intervenants de cette 26e édition qui offre la possibilité de valider 6h de formation réglementaire.

Alpha Fixed Income Plus : comment profiter des opportunités obligataires en version Market Neutral ?

- Société de gestion

Dans un contexte macroéconomique où les marchés obligataires offrent de nouveau des rendements attractifs mais sont également confrontés à des changements majeurs caractérisés par un regain de volatilité, Groupama AM a souhaité renforcer son offre de performance absolue «Absolute Return» en lançant le fonds G Fund - Alpha Fixed Income Plus qui a pour objectif de venir capter les opportunités offertes par ce nouvel environnement. Ce choix est porté par le succès de son fonds précédent G Fund - Alpha Fixed Income (GAFI), géré par une équipe de quatre personnes, et basé sur une philosophie de gestion neutre vis-à-vis du marché dont l’approche a été éprouvée et validée lors des différentes phases de marchés rencontrées pendant plus de 10 ans et particulièrement dans l’environnement complexe de 2022 avec une volatilité maitrisée. Pourquoi les conditions de marché semblent optimales pour lancer ce nouveau fonds ? Quelles sont les caractéristiques de la stratégie GAFI +, notamment par rapport au fonds GAFI ? Quelles sont les convictions de l’équipe de gestion en 2024 au niveau du moteur de performance ou de la poche « Alpha » ? Quelles sont les caractéristiques de ce nouveau fonds G Fund - Alpha Fixed Income Plus ?

Les critères sociaux au coeur du portefeuille !

- Société de gestion

Étendre le S de l’ESG au cœur de portefeuille, c’est la proposition du fonds Allianz Social Conviction Equity qui sélectionne, selon des critères sociaux, des valeurs best-in-class et best-effort. Explications de Doris Santillana, responsable de la distribution chez Allianz Global Investors.

Démocratisation du non-coté : vers un référencement obligatoire en assurance-vie et PER ?

- Société de gestion

L’investissement en non-coté, qui regroupe toutes les stratégies qui ont pour objet d’investir dans des actifs non cotés en Bourse (entreprises, immobilier, infrastructure, dette privée…) devient de plus en plus populaire. Ce qui est apparu il y a quelques années comme une alternative « satellite » aux produits d’investissement traditionnels (Fonds, ETF, actions cotées…) qui, pour certains, ne rémunéraient plus suffisamment le risque dans un contexte de taux bas, est désormais devenu une classe d’actif « cœur de portefeuille » à part entière, très prisée des investisseurs particuliers. Les régulateurs français mais aussi européens suivent et accompagne cette démocratisation. Après avoir facilité le cadre, notamment grâce à l’instauration des fonds ELTIF, puis de la loi PACTE, la France rend désormais obligatoire, avec la Loi Industrie Verte, de référencer et de proposer du non coté à leurs épargnants via l’assurance-vie et le PER. Concrètement, à partir d’octobre 2024, les assureurs devront référencer et proposer des solutions d’investissements non cotées à leurs assurés, dans le cadre des profils de « gestion pilotée » ou de « mandat de gestion » en assurance-vie et en PER. Ce sera donc la première fois que l’on imposera à un assureur de proposer du non coté. Comment cela va-t-il se mettre en place ? Comment Tikehau Capital aborde cette tendance ? Pourquoi privilégier la Dette Privée en ce moment ? L'analyse de Raoul Blondet, Responsable du Business Development chez Tikehau Capital.